Candidose cutanée, pressez-vous d’en finir

Tout sur les traitements naturels de la candidose

candidose cutanée

Qu’est-ce que la candidose ?

Qu’est-ce que la candidose cutanée ?

Encore appelée mycose cutanée, la candidose cutanée est une mycose de la peau, des ongles et des cheveux. Dans cet article, nous verrons les causes de cette candidose, les facteurs favorisant son développement,  ses symptômes, son diagnostic, comment la traiter et comment, mais aussi comment la prévenir.

Causes de la candidose cutanée

Toutes les candidoses ont presque les mêmes causes. Il s’agit en effet de la prolifération du candida albicans dans l’organisme. Le candida prolifère lorsque les défenses immunitaires du corps sont affaiblies. On attribue le nom de la candidose à l’endroit où se multiplie le candida. Le candida le plus fréquent est le candida albicans, il est responsable d’environ 80 pour cent des infections fongiques. Il n’est cependant pas le seul, il peut arriver que vous ayez affaire au candida tropicalis, parapsilosis…(voir différents types de candida). Quel que soit le candida, la maladie résultante est une candidose. Les causes de la candidose cutanée sont les suivantes :

  • Une alimentation très riche en sucre

    stop sucre régime anti-candida, candidose cutanée

    Exemple de sucre à éviter dans le régime anti-candida

Le sucre est en effet l’aliment que le candida albicans préfère donc consommer beaucoup de sucre, c’est donner à manger au candida. Malheureusement, même si vous consommez du sucre (pas excessivement), vous pouvez avoir une candidose, car notre alimentation moderne est de plus en plus riche en sucre.

  • Les antibiotiques

Les antibiotiques lorsqu’ils agissent ne font pas la différence entre bonnes bactéries et mauvaises bactéries. Lorsque vous en consommez, surtout ceux à large spectre, les bactéries qui empêchaient la multiplication du candida albicans sont détruites et ce dernier prolifère librement pour entrainer une candidose. Les antibiotiques ne sont pas seulement dans les comprimés que vous consommez, on les retrouve aussi dans la viande et le poisson. C’est parce que la plupart des animaux et les poissons élevés sont traités aux antibiotiques.

  • Les maladies comme le SIDA, le diabète

Ces dernières réduisent l’efficacité du système immunitaire. En effet, ces maladies réduisent fortement les défenses naturelles du corps humain. Cette baisse de défense favorise une prolifération du candida albicans.

  • Le port d’un enfant (grossesse)

En effet, la grossesse entraine une prise de poids temporaire. Ce poids en surplus crée des plis sur le corps où la candidose cutanée peut venir s’installer. Aussi, la grossesse réduit les défenses immunitaires.

  • Autres causes de la candidose cutanée

Il existe plusieurs autres causes de la candidose en général et de la candidose cutanée en particulier. Il s’agit de : l’utilisation de corticoïdes, des immunosuppresseurs, les antiseptiques, la toxicomanie intraveineuse, certaines opérations chirurgicales comme  la transplantation d’organes, la pose de dispositifs intra vasculaires, chirurgie digestive ou cardiaque, le port de chaussures fermées pendant de longues périodes, trop fréquenter les piscines, la transpiration excessive,le stress…

Facteurs favorisants la candidose cutanée

La candidose cutanée est certes causée par le candida albicans, son développement est favorisé par plusieurs facteurs que nous découvrirons maintenant. Il s’agit de l’humidité, la macération, la transpiration abondante et l’acidité…

  • L’humidité

Le candida albicans lorsqu’il est dans un milieu humide se développe plus rapidement que lorsqu’il est dans un milieu sec. Les zones les plus humides du corps sont les replis de la peau. Plus vous avez de replis de la peau, plus vous avez des chances d’avoir une candidose cutanée. Les personnes ayant plus de replis de la peau sont les personnes obèses, ces derniers sont plus susceptibles d’avoir une candidose cutanée.

  • L’acidité

Les candidas se développent dans les milieux acides dont le pH est entre 2 à 6 (voir morphologie du candida). Donc l’acidité sera forcément un facteur favorable au développement d’une candidose cutanée.

Symptômes de la candidose cutanée

La candidose cutanée se manifeste au niveau des replis du corps et au niveau des orteils. Les principaux replis du corps sont l’espace entre les seins, l’espace entre les fesses, à l’aine, et les plus petits plis se trouvent entre les doigts. Au début, la candidose cutanée se présente comme :

  • Une tâche rouge

Lorsque la candidose cutanée est à son stade initial, on remarque juste une tâche rouge au niveau de l’endroit infecté. Étant une simple tâche rouge, on se dit que ce n’est rien de grave. Mais ensuite, cette tâche rouge :

  • Se recouvre d’un enduit gris-blanchâtre et pèle

Alors là on constate que cela devient sérieux, car la candidose est en train de prendre place. Le candida se propage alors de façon circulaire en s’étalant à petit feu.

  • Au niveau des orteilspied d'athlète candidose cutanée

On a l’apparition de gerçures douloureuses et suintantes. Vous en aurez sûrement entendu parler du <<pied d’athlète>>. Un ongle en particulier peut être infecté, dans ce cas on observe généralement un épaississement de l’ongle et un changement de couleur (grise-jaune).

  • Les cheveux et les barbes peuvent être atteints

On parle dans ce cas de la teigne. Elle se manifeste par l’apparition de plaques rouges et squameuses, par la disparition des cheveux ou des poils au niveau de la zone touchée par la mycose.

Diagnostic de la candidose cutanée

Diagnostiquer une candidose cutanée est très simple. Étant donné que l’infection est visible, le médecin doit juste analyser les plaques afin de voir s’il s’agit du candida albicans ou pas. Une analyse peut être faite, mais cela est très rare.

Vous pouvez le faire vous même en comparant vos symptômes à ceux cités plus haut.

Elle peut devenir mortelle

Toute candidose devient mortelle lorsque cette dernière, sans traitement, se développe pour aboutir à une candidose systémique. Pour savoir si vous en souffrez, utilisez cet article:

à consulter: Questionnaire pour déceler la candidose systémique.

Mode de transmission

La candidose cutanée peut se transmettre par les éléments suivants :

  • Les objets contaminés
  • Contact direct
  • Les surfaces infectées

La candidose cutanée peut se transmettre facilement chez certaines personnes et difficilement chez d’autres. Ceux qui sont habitués aux antibiotiques peuvent plus vite contracter la maladie que ceux qui n’en sont pas habitués.

Comment éviter de se faire contaminer ou de contaminer quelqu’un(e) ?

Tout contact avec un infecté ou les endroits infectés ou même les objets sont à éviter. Voici une liste de précaution à prendre contre la propagation de la mycose cutanée.

  • Bien laver tous les objets que vous utilisez avant que quelqu’un d’autre ne les prenne
  • Coupez-vous les ongles courts
  • Ne surtout pas gratter les lésions, quel que soit ce que vous ressentez, car ils vont se propager sur d’autres parties de votre corps
  • Désinfectez votre douche, votre baignoire ainsi que le carrelage en les lavant correctement avec un désinfectant
  • Se laver les mains
  • En cas de teigne, utilisez un antifongique en poudre pour désinfecter tout ce qui touchera la teigne (brosse…)
  • Si c’est votre enfant qui souffre de la teigne, ne permettez plus que ce dernier aille à l’école jusqu’à la fin du traitement
  • Si vous commencez un traitement, terminez-le

Comment savoir d’où provient votre candidose cutanée ?

Pour cela, il faut observer votre entourage. Parmi vos proches vous pouvez par exemple détecter des personnes qui présentent les mêmes symptômes que vous. Cela pourrait être eux qui vous ont transmis la candidose cutanée. Ensuite, si vous avez un animal domestique, vérifiez si ce n’est pas lui le responsable.

Traitement de la candidose cutanée

L’utilisation des antifongiques est la première étape de traitement d’une candidose cutanée. Ce traitement doit être suivi rigoureusement sans interruption afin d’avoir des résultats satisfaisants. Pour le traitement les antifongiques que vous prescrira votre médecin peuvent être oraux ou locaux.

La plupart du temps, ces derniers sont locaux par exemple crème, poudre, pommade, lotion. Ça dépend de l’endroit infecté. Étant donné que je ne souhaite pas être le responsable d’effets secondaires chez certains, je préfère ne pas parler des médicaments dont j’ai connaissance. Chaque être humain à son corps et un médicament peut agir différemment chez des personnes différentes donc le mieux serait de consulter un médecin.

Lorsque la candidose devient récidive (persistante) malgré les antifongiques prescrits, alors il faut passer au stade suivant. Le candida devient de plus en plus résistant aux antifongiques par conséquent il faut les diversifier.

Autre que les traitements médicamenteux, il existe des traitements naturels contre la candidose cutanée qui sont assez puissants, les uns comme les autres. Il s’agit de:

  • L’alimentation anti-candida

légumes prébiotiques pour traitement de la candidose

Le premier traitement naturel contre toute candidose est la modification voire le changement du régime alimentaire. Le régime à adopter est le régime anti-candida. En effet, le candida albicans se nourrit de sucre et se développe dans les milieux acides. Ainsi, le régime anti-candida est centré sur l’élimination du sucre sous toutes ses formes ainsi que la réduction d’aliments acidifiants.

Accéder à l'article complet sur le régime anti-candida.
  • L’ail

L’ail est un aliment du quotidien qui possède de nombreuses propriétés thérapeutiques. En effet, il est un antibiotique puissant et un antifongique redoutable. Sa propriété d’antifongique est celle qui lui permet de s’opposer à la prolifération du candida albicans. L’augmentation de votre consommation d’ail sera donc un plus pour votre lutte contre la candidose cutanée.

  • Les huiles essentielles

Les huiles essentielles, lorsqu’on les combine deviennent des ennemis du candida albicans. Ces derniers possèdent en effet des propriétés antifongiques. La consommation non excessive de ces dernières est souhaitée, car certaines d’entre elles comme l’huile d’origan peuvent entrainer des effets indésirables si elles sont consommées en grande dose.

  • Les feuilles d’oliviers

Doté de propriétés antifongiques non négligeables, l’oleuropéine qui se trouve dans les feuilles d’oliviers lutte contre le candida albicans. En consommer sera donc un complément alimentaire contre votre candidose cutanée.

  • Le curcuma

C’est un fongicide redoutable et il est même plus puissant que la flucanozole.  Ce serait aussi un bon complément alimentaire contre la candidose cutanée.

  • Lactobacillus acidophilus

Celui-ci n’est pas un antifongique, mais contient plutôt des probiotiques. Les probiotiques sont des bactéries non pathogènes qui peuvent être consommées dans le but du rétablissement de la flore naturelle. Cela attaquera le problème de la candidose cutanée à sa source: le candida albicans. Normalement, les bonnes bactéries (détruite par les antibiotiques) arrivent à maîtriser le candida albicans, et les probiotiques arrivent à restaurer ces bactéries. Mais les probiotiques doivent aussi se nourrir, c’est pour cela qu’il faut aussi consommer des prébiotiques. Prenez une gélule avant de vous coucher. Cela pour que la digestion ne détruise pas la majorité des bactéries. Vous pouvez vous en procurer à la pharmacie. On peut en retrouver dans les yaourts.

  • L’extrait de pépin de pamplemousse

Il est classé parmi les meilleurs antibiotiques au-dessus de la plupart des antibiotiques chimiques. Cependant, lui il ne cause pas de tort à l’organisme, au contraire il renforce le système immunitaire et la fonction hépatique. Et ce n’est pas tout, il est aussi un fongicide. Ses qualités font de l’extrait de pépin de pamplemousse l’un des meilleurs traitements naturels contre tout type de candidose. Mais, son usage est restreint. Pour les mamans, plus précisément celles qui allaitent ou sont enceintes, il est déconseillé. Aussi, il peut arriver qu’il réagisse avec d’autres médicaments par conséquent la consultation d’un médecin avant usage est souhaitée. Vous pouvez l’utiliser de deux façons: en l’appliquant directement ou en le consommant tout simplement.

  • La consommation d’aliments alcalins

Le candida se développe dans des milieux principalement acide et plein de toxines. La consommation des aliments alcalins, et ceux qui luttent contre les toxines devront donc être une priorité afin de transformer votre corps en milieu invivable pour le candida albicans. Cependant, les aliments alcalins trop acidifiants sont à éviter.

  • L’acide octanoïque ou caprylique

Contenu dans l’huile de palme, le lait maternel, la noix de coco et l’huile de coprah, l’acide octanoïque (encore appelé acide caprylique) est l’un des meilleurs traitements contre la candidose. En effet, des études menées à ce sujet ont prouvées que ce dernier est très efficace contre le candida albicans. En fait, il est un acide gras qui arrive à détruire les candidas en excès dans l’organisme.

  • le lapacho ou encore Pau d’arco

Depuis la nuit des temps, le lapacho a été utilisé à des fins médicinales notamment par les Indiens. Il arrive en effet à lutter contre les infections, les parasites, les inflammations, les champignons… On peut l’utiliser sous trois formes: onguent, préparation liquide et crème. On a juste à l’appliquer sur la partie où la candidose cutanée siège. Il est aussi à éviter chez la femme enceinte et celle qui allaite.

Découvrez ici d'autres antifongiques naturels.

Prévenir la candidose cutanée

Il importe d’adopter une bonne hygiène et un comportement permettant d’éviter au maximum les facteurs favorisant l’apparition d’une candidose cutanée. Ainsi,

  • Vos pieds doivent toujours être secs, jamais mouillés. Après chaque douche, nettoyez-les correctement (avec une serviette) et n’oubliez pas les orteils et les espaces qui les séparent.
  • Débrouillez-vous pour limiter la transpiration au niveau du pied, portez des chaussures et des chaussettes convenables pendant des périodes convenables (éviter de durer des jours sans les enlever pour que vos pieds prennent de l’air).
  • Désinfectez vos chaussures après usage. Vous pouvez vous procurer un désinfectant à la pharmacie du quartier.
  • Vous pouvez aussi utiliser des savons alcalins.
  • Adopter un régime anti-candida (pas rigoureusement)

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire