Tout ce qu’il faut savoir sur la candidose

Avant de pouvoir vaincre son ennemi, il importe de bien connaître ce dernier afin d’avoir toutes les chances de votre côté lors du combat. Et bien, il en est de même avec les maladies en général et la candidose en particulière. Par conséquent, vous devez bien connaitre la candidose, comprendre cette dernière avant d’avoir toutes les chances de votre côté pour en guérir.

C’est quoi la candidose ?

La candidose est une infection fongique qui est causée par la multiplication des levures du genre candida. Les candida sont des champignons microscopiques qui ont la forme des levures.

Normalement, les candida vivent en harmonie avec l’organisme mais lorsque certaines conditions sont réunies, ils deviennent pathogènes. Ils existe plusieurs type de candida qui sont à la base de la candidose mais le plus fréquent est le candida albicans.

Les candidas, les responsables de la candidose

Le candida le plus fréquent est le candida albicans. Il est responsable de l’apparition du muguet blanc que l’on voit à l’endroit où se situe la candidose. Ce champignon fait partie de la flore habituelle de l’oropharynx, du tube digestif, et aussi en quantité faible dans la flore vaginale. Il peut se transformer très facilement en moisissures : c’est le dimorphisme.

C’est cela qui permet au candida de tromper les défenses de l’organisme humain. Lorsque celui-ci se multiplie, il entraine une candidose qui se traduit le plus souvent par l’apparition du muguet blanc. A un stade élevé, on dit que la candidose est chronique et si celle-ci contamine tout l’organisme elle devient systémique.

Néanmoins, le candida albicans étant le plus fréquent, il n’est pas le seul responsable de la candidose car il cause seulement 70% environ de candidoses. Il existe une multitude de candida qui peuvent entrainer la candidose, environ 200 en fait.  Voici les PRINCIPAUX CANDIDA qui existent sont les candida albicans, dublensis, glabrata ou torulopsis, krusei, lusitaniae, parapsilosis, pseudotropicalis, tropicalis.

En savoir plus sur les différents types de candida.

80% de la population mondiale adulte souffre de la candidose.

 

Cependant, peu de personnes sont au courant de leur état. Comment cela est-il arrivé ?

Les gens ont commencé à s’habituer à la consommation d’antibiotiques. Ces antibiotiques affaiblissent le système immunitaire. Malheureusement, les gens utilisent ces antibiotiques de façon excessive et ne cherche en aucun cas à rééquilibrer les défenses naturelles du corps. Cette baisse de puissance du système immunitaire est favorable au développement de la candidose. C’est le même scénario avec l’hormonothérapie avec les pilules.

De plus, avec la croissance industrielle, la nourriture perd des substances et devient progressivement pauvre en vitamines et en sels minéraux. Cela est dû aux pesticides qui détruisent la plupart de ces substances lorsque la plante germe.

L’utilisation des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), des hormones et des antibiotiques pour l’alimentation des animaux (dont la viande est beaucoup consommée) vient empirer la situation.

La nourriture moderne est de plus en plus acide, ce qui est un facteur favorable au développement de la candidose dans l’organisme. A cela vient s’ajouter les additifs alimentaires des plats préparés, l’aspartame et surtout le sucre (ce dont se nourrit le candida).

Ce n’est pas tout, il y a aussi l’aluminium et les métaux lourds contenus par exemple dans certains appareils dentaires. La pollution fait aussi partie de la liste, mais aussi le stress. Et oui contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, les émotions et le stress peuvent être à la base de la candidose.

Découvrir pourquoi nous souffrons presque tous de la candidose.

Les Causes de la candidose

Le principal responsable de la candidose est le candida albicans, les causes de la candidose sont donc les facteurs favorisant le développement de ce dernier.

La principale cause de la candidose est l’inefficacité du système immunitaire face à la prolifération candida. On pourrait ainsi se demander ce qui affaiblit le système immunitaire au point où un simple champignon lui cause du tort ?

  • La prise d’antibiotiques à large spectre

Le Candida albicans coexiste avec plusieurs bactéries de façon harmonieuse sans réaction dans notre organisme. Ces bactéries luttent sans cesse contre ce dernier et arrive à le maîtriser ce qui empêche sa prolifération.

Cependant, l’utilisation des antibiotiques surtout ceux à large spectre viennent perturber cet équilibre si fragile. Nous savons tous que le rôle des antibiotiques est de détruire les bactéries et nous savons aussi que les antibiotiques ne savent pas distinguer les mauvaises bactéries des bonnes.

Ainsi, lorsque vous consommez des antibiotiques, ces derniers éliminent les bactéries qui arrivaient à maîtriser le candida albicans. Une fois ses ennemis éliminés, le candida albicans peut se développer et se multiplier sans problème, ce qui aboutit à une candidose.

  • L’alimentation moderne composée de sucre et d’antibiotiques

 

Les aliments que nous produisons aujourd’hui contiennent tous du sucre sous plusieurs formes. Le sucre est l’aliment préféré du candida, il est en effet composé presque entièrement de sucre.

Lorsque vous mangez, le sucre que vous donnez au candida lui permet de bien se régaler afin de bien proliférer. Et ce n’est pas tout, les animaux domestiques sont traités avec des antibiotiques et comme vu plus haut les antibiotiques sont favorables au développement de la candidose.

Tous ces deux facteurs réunis font de l’alimentation moderne une machine productrice de candidose. Mais, ne vous affolez pas vite, le sucre que vous consommez par les aliments modernes est normalement insuffisant pour régaler le candida albicans.

Cependant, lorsque vous ajoutez à votre alimentation des pâtisseries et cela en grande quantité, vous causez vous même votre candidose.

  • Les stéroïdes et certains médicaments contre le cancer

Ces derniers ont un impact très négatif sur votre système immunitaire. En effet, ces derniers affaiblissent vos défenses immunitaires. Cet affaiblissement provoque le développement du candida albicans et crée une candidose.

  • Les immunosuppresseurs tels que le cancer, le diabète et le SIDA

Les personnes souffrantes de telles maladies ont des systèmes immunitaires très faible. Le système immunitaire, sans résistance, ouvre ses portes au candida albicans et ce dernier crée tout le désordre qu’il veut.

C’est la raison pour laquelle la plupart des personnes souffrantes de candidose sont des personnes <<immuno-déprimées.>>

  • Les métaux des appareils dentaires

Certains appareils dentaires sont constitués de métaux. Ces métaux causent une irritation chronique ce qui est favorable à l’apparition d’une candidose buccale.

  • Les contraceptifs

Ces derniers causent la plupart du temps une candidose génitale chez la femme.

  • L’obésité

Le candida albicans préfère les peaux humides aux peaux secs pour sa prolifération. Les personnes obèses sont celles qui transpirent le plus vite, c’est connu de tous.

Ce candida pourra donc se développer puisque ces conditions lui sont favorables. Et ce n’est pas tout, les personnes obèses ont plus de replis de la peau que les personnes en bonne forme.

Ce candida raffolant des replis se développe donc sans poser de question. C’est la raison pour laquelle les personnes obèses souffrent souvent de candidose cutanée.

  • La grossesse

La grossesse, comme vous le savez entraine un sur-poids temporaire ce qui donne un coup de pouce au candida albicans. De plus, lorsqu’on est enceinte, les défenses immunitaires perdent des forces.

  • Le stress

Et oui, vous avez bien lu: le stress. Le stress est en effet une cause de la candidose et cela a été prouvée par des chercheurs. Les personnes avec un mental solide ne sont pas souvent atteintes de candidoses même si ces dernières ont toutes les raisons de l’être.

  • Autres causes de la candidose

La consommation de corticoïdes, de tabac, les températures chaudes, les vêtements serrés, la greffe d’organes…

 

Les symptômes de la candidose

La candidose n’a pas de symptômes spécifiques. Pourquoi ? Au fait, il existe plusieurs types de candidoses,et les symptômes diffèrent du type de candidose.

  • Lorsqu’il s’agit d’une candidose cutanée, on remarque l’apparition de plaques cutanées rouges, ces dernières démangent et un liquide y sort. Il arrive qu’elles soient bordées par des croûtes ou des pustules. Cette candidose se manifeste  dans les régions telles que les replis cutanés, les plis des fesses, l’aine, l’espace entre les seins, dans le nombril, les doigts mais aussi les orteils.
  • Dans le cas d’une candidose buccale, on observe essentiellement un muguet blanc buccal ressemblant à du lait caillé. Ce muguet se trouve sur la langue, à l’intérieur de la bouche, et aussi autour des lèvres. Cela peut provoquer des douleurs et il peut arriver que la langue devienne noire.
  • Lorsque la candidose est vaginale, on peut observer l’écoulement d’une substance qui a un aspect granuleux et est de couleur blanche. Une démangeaison et une sensation de douleur, d’inconfort peuvent être également ressenties.
  • Lorsque la candidose devient systémique, plusieurs autres symptômes peuvent être observés. Il s’agit entre autre de la fatigue chronique, de la surcharge pondérale, des troubles digestifs, des troubles de concentration, de mémoire, les sensations de vertige.

Traitement de la candidose

La candidose est une infection fongique donc peut être traité par des antifongiques. Il existe deux formes d’antifongiques: les antifongiques chimiques et les antifongiques naturels.

Les antifongiques chimiques

Les antifongiques chimiques sont ceux que prescrivent généralement les médecins en cas de candidose. Ces derniers dépendent du type de candidose.

Ils peuvent se présenter sous forme de solution, de crème ou de capsules. Cependant dans la majorité des cas, ces traitements n’arrivent pas à avoir raison de la candidose. Il faut alors les coupler avec des antifongiques naturels.

Les antifongiques naturels

Mère nature a prévu des antifongiques qui sont, la plupart du temps, plus efficaces que les antifongiques chimiques. Ces derniers sont nombreux et la majorité sont des aliments du quotidien. On peut citer par exemple l’ail. Voici une liste d’antifongiques naturels efficaces contre la candidose.

A consulter: Les meilleurs antifongiques naturels

Le régime anti-candida

Outre les antifongiques, un régime alimentaire nuisible au candida albicans doit être adopté pour éradiquer une candidose. Ce régime sera centré sur l’élimination du sucre, l’aliment préféré du candida. Pour en savoir plus sur ce régime, consultez l’article suivant:

Le régime anti-candida 100% naturel

Des étapes bien précises

Le traitement de la candidose ne se fait pas à l’aveugle. En effet, il existe des étapes bien précises qui sont: affamer le candida, le détruire puis restaurer la flore naturelle endommagée. Consultez l’article suivant pour en savoir plus:

Traitement de la candidose: Comment procéder?

Le mieux sera d’opter pour des méthodes 100% naturelles

Plus vous passerez de temps à guérir votre candidose sans effet, plus elle évoluera. Pour un traitement satisfaisant, il faudra recourir à des solutions naturelles comme celle proposée par la méthode tridimensionnelle.

Avec un petit investissement, vous trouvez satisfaction car votre candidose sera complètement éradiquée. Cependant, pour que le traitement soit bien efficace, vous devez vous y impliquer corps et âme.

Si la méthode tridimensionnelle vous intéresse, vous pouvez l’acheter avec mon lien et vous vous recevrez une réduction de 30 euros.

Acheter%20la%20m%C3%A9thode%20tridimensionnelle%20(30%20euros%20de%20r%C3%A9duction)

Ou bien, consultez mon avis et mon test de cette solution miracle 100% naturelle pour guérir la candidose.

Mon%20test%20et%20mon%20avis%20sur%20la%20m%C3%A9thode%20tridimensionnelle

Comment détecter la candidose ?

 

Pour savoir si vous souffrez d’une candidose, vous pouvez consulter un médecin qui vous questionnera sur votre alimentation, les maladies dont vous souffrez, les médicaments que vous utilisez ou ceux que vous avez utilisé pendant une longue période. Le diagnostic étant simple, il peut arriver que le médecin fasse un prélèvement de la substance présente dans l’endroit que vous soupçonnez abriter une candidose. Une fois ce prélèvement fait, à l’aide d’un microscope, ce dernier pourra établir le diagnostic.

Vous pouvez diagnostiquer une candidose systémique en consultant l’article suivant:

Questionnaire de diagnostic de la candidose

Peu de médecins connaissent cette maladie

Une éventualité est d’obtenir un test négatif après la consultation d’un médecin. En effet, compte tenu de sa basse popularité, la candidose est peu connue par les médecins.

Cela fait que la candidose est très répandue, peu connue et mal diagnostiquée. Pour savoir si vous en souffrez ou non, le mieux de comparer vos symptômes à ceux de la candidose que vous soupçonnez.

Si vous soupçonnez une candidose buccale par exemple, vous consultez l’article concerné puis vous faites la comparaison.

Si des similarités sont remarquées, alors il peut s’agir d’une candidose. J’ai bien dit « il peut » pas ‘il s’agit », nous allons maintenant vérifier maintenant si c’est vraiment une candidose qui est à la base de vos malaises.

Pour cela, il faut commencer un traitement naturel pendant deux semaines. Au fur et à mesure, vous observerez l’amélioration de vos symptômes.

Au cas des améliorations se font remarquées, alors il s’agit bien d’une candidose. Il faut donc continuer le traitement. Si la candidose n’est pas à un stade élevé le traitement devrait vous soulager.

Comment soigner une candidose ?

Différents types de candidoses

Il existe plusieurs formes de candidoses. On les classe en deux familles: les candidoses superficielles et les candidose profondes.

  • Les candidoses superficielles

Il s’agit des candidoses buccale, digestive, vaginale, du gland, cutanée.

  • Les candidoses profondes

On parle de candidoses systémiques. Ce sont les candidoses les plus dangereuses car elles ont un taux de mortalité de 40 à 50 pour cent. On parle de candidose systémique lorsque le candida attaque plusieurs sites de l’organisme.

Prévenir la candidose

<<Mieux vaut prévenir que guérir>> dit-on. Les moyens de prévention de la candidose sont essentiellement une modification de régime alimentaire pour adopter une alimentation pauvre en sucre. Voici les grandes lignes

  • Éviter au maximum le sucre
  • Limiter l’utilisation des antibiotiques à larges spectres
  • Consommez beaucoup d’aliments riches en probiotiques et en prébiotiques
  • Ou encore des aliments alcalins
  • Nettoyer proprement son appareil dentaire
  • Adopter une bonne hygiène de vie (buccale…)
  • Manger sain
  • Réduire l’utilisation des corticoïdes
  • Veiller à l’équilibre de la flore naturelle
  • Avoir un mental solide
  • Éviter le stress
  • Limiter l’utilisation des contraceptifs
  • Adopter un régime alimentaire anti-candida

 

En gros…

La candidose est une infection fongique entraînée par des levures du genre candida.  Dans la majorité des cas, le candida albicans est le principal responsable de la candidose. On distingue plusieurs types de candida autres que le candida albicans dont le candida tropicalis. De même, on distingue plusieurs types de candidoses dont le nom dépend de la localisation de la pathologie dans l’organisme. A un stade élevé la candidose devient chronique ou systémique et peut entrainer plusieurs complications.

2 réactions sur “ Tout ce qu’il faut savoir sur la candidose ”

  1. F.B Réponse

    Site très utile et complet sur une maladie encore méconnue, pourtant si répandue!
    Merci pour ces infos précieuses…

Laisser un commentaire