Candidose génitale, il faut en parler

Une candidose génitale est une mycose génitale causée par la prolifération d’une espèce de levure microscopique. Le plus souvent, cette levure est le tristement célèbre candida albicans.

Il existe plusieurs formes de candidoses génitales: la candidose vaginale et la candidose du gland. Dans cet article, je vous parlerez uniquement de la candidose génitale en général. Ainsi, pour en savoir davantage, visitez selon la candidose l’article qui lui est dédié. Voici les liens:

  1. Candidose du gland chez l’homme
  2. Candidose vaginale chez la femme

Causes de la candidose génitale

La candidose génitale est provoquée par la multiplication de levures du genre candida dans votre organisme. Le candida le plus répandu est le candida albicans, responsable d’environ 80 pour cent des infections fongiques.

A cet effet, on peut déduire de là que les causes de la candidose génitale sont les facteurs qui favorisent la croissance du candida albicans. Ces facteurs sont très nombreux ce qui fait qu’il y a certains que vous ne soupçonnez même pas et qui sont responsable de candidoses.

Par conséquent, commençons par les principales causes de la candidose en général et la candidose génitale en particulier.

L’affaiblissement de votre système immunitaire

L’une des principales causes de la prolifération du candida albicans dans votre organisme est l’affaiblissement de votre système immunitaire. D’ailleurs, toutes les autres causes de la candidose buccale sont liées à ce facteur.

En effet, une fois que le candida albicans commence à semer le désordre dans votre organisme, votre système immunitaire l’interpelle. Il lutte alors contre sa prolifération excessive, ce qui permet de le maintenir sous contrôle.

Cependant, lorsque ce dernier est faible, libre au candida albicans de faire ce qu’il veut de votre organisme.

Alors, qu’est ce qui affaiblit votre système alimentaire ?

La première réponse à cette question est l’utilisation des antibiotiques.

La consommation d’antibiotiques à larges spectres

antibiotique cause candidose vaginale, candidose génitale

Vous le savez peut être déjà (peut être pas), les antibiotiques sont des substances qui neutralisent les bactéries de notre organisme. Cependant, étant dépourvu d’intelligence, ces derniers ne peuvent pas faire la différence entre les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries ce qui fait qu’ils les éliminent tous.

Malheureusement, les bonnes bactéries participent à la maîtrise du candida albicans en luttant sans cesse contre sa prolifération (le candida albicans appartient à la flore naturelle de l’organisme).

La destruction des bonnes bactéries (évidemment par les antibiotiques) entraine ainsi un affaiblissement du système immunitaire qui s’incline devant le candida albicans.

Sans ennemi, le candida peut donc se développer sans se soucier d’une quelconque résistance, ce qui aboutit à une candidose.

Les maladies « immunosuppressives »

Ces derniers affaiblissent le système immunitaire. Le candida albicans profite de cet affaiblissement pour proliférer et vous causer une mycose qui est la plupart du temps une candidose. Comme exemple, on peut citer le SIDA.

La surconsommation de sucre

Le sucre est l’aliment favoris de votre ennemi, le candida albicans. Vous comprenez donc que consommer beaucoup de sucre rime avec nourrir le candida albicans.

Le sucre est présent dans la majeur partie des aliments du quotidien. En effet, on retrouve le sucre dans les gâteaux, les boissons, les pâtisseries… et cela sous diverses formes. Aussi, on a du sucre dans le lait (lactose), dans les fruits (fructose).

De plus le sucre est utilisé dans la conception de la plupart des aliments industrialisés.

On remarque alors que notre alimentation est favorable au développement de la candidose. C’est l’une des raisons pour lesquelles 80% de la population mondiale adulte est atteinte de candidose. 

La fréquentation des endroits publics

Le stress

Et oui, le stress peut être à la base d’une candidose. Des études ont montré que les personnes les plus stressées sont celles que la candidose touche le plus.

Candidose génitale: plus fréquente chez la femme

femme mécontente candidose génitale

La candidose génitale est une mycose qu’on retrouve le plus souvent chez la femme.

En effet, une femme sur quatre a souffert de candidose vaginale au moins une fois dans sa vie. Cela s’explique pour les habitudes des femmes qui sont très favorable au développement de la candidose.

Les femmes dont l’âge est compris entre 20 et 40 ans sont les plus prédisposées à en souffrir.

La candidose génitale se transmet elle par le sexe ?

Contrairement à ce que pense la plupart des gens, la candidose génitale n’est pas sexuellement transmissible.

Même s’il arrive qu’elle se transmette par le sexe, la candidose qui en résulte ne dure pas.

En effet, la candidose résultante est juste causée par l’influence du milieu vaginal sur le milieu pénien. Ainsi, avec le temps, l’organisme de l’homme prendra le dessus et la candidose sera maîtrisée.

Symptômes de la candidose génitale

Étant donné qu’il existe deux principaux types de candidose génitale, les symptômes varient. Ainsi, afin de mettre la main sur les symptômes en fonction d’une candidose génitale, consultez les articles ci après:

  1. Symptômes de la candidose vaginale
  2. Symptômes de la candidose du gland

Diagnostic de la candidose génitale

Le diagnostic de la candidose génitale peut se faire en deux étapes: l’étape personnelle et l’étape médicale.

  • L’étape personnelle

Seul(e) chez vous, visitez l’article concernant la candidose du gland si vous êtes un homme ou celui concernant la candidose vaginale si vous êtes une femme. Dans la rubrique <<symptômes>> de l’article, vous retrouverez les symptômes de la candidose génitale qui vous concerne.

Comparez ces symptômes aux vôtres, s’ils sont identiques alors le test personnel est positif.

  • L’étape médicale

Une fois que l’étape personnelle est achevée, il faut passer à la suivant: l’étape médicale.

Elle consiste à consulter un médecin pour lui soumettre les symptômes et lui faire part de vos soupçons.

Ce dernier (s’il le sait) vous dira s’il s’agit de la candidose génitale.

  • l’étape bonus

La candidose est une maladie peu connue mais très répandue. Il est possible que le médecin que vous ayez consulté ne la connaisse pas.

Si l’étape personnelle avait un résultat positif, il faut commencer un traitement. Si au bout de 2 semaines au moins, vos symptômes régressent alors, cela signifie que le traitement marche et que vous souffriez de la candidose génitale.

En ce qui concerne le diagnostic d’une candidose chronique, visitez cet article:

Questionnaire pour déceler la candidose systémique

Comment prévenir une candidose génitale

Afin de prévenir toute infection à candida albicans sur les parties génitales, il faut:

  • Utiliser individuellement les accessoires de toilettes
  • Éviter les vêtements mouillés.
  • Vous sécher très bien après avoir été en contact avec une grande quantité d’eau (à la piscine par exemple).
  • Changez régulièrement les accessoires de toilettes
  • Migrez vers les sous-vêtements composés à 100 pour cent de coton
  • Limitez votre utilisation de toilettes publiques et faites très attention lors de leur utilisation puis nettoyez vous bien après leur utilisation

Avant de partir…

Si vous trouvez cet article intéressant, merci de laisser un commentaire et de partager.:)

Si au contraire vous avez une préoccupation ou un conseil, veuillez m’en parler en commentaire. Je vous promet une réponse rapide

Laisser un commentaire